Pourquoi préférer un baume à une crème ?

 Dans COSMETIQUES

préférez un baume à une crème

Baume naturel ou crème ?

 

Aujourd’hui, nous allons parler baume et crème: comment choisir votre soin quotidien ?
Nous avons souvent une hésitation à l’utilisation d’un baume naturel: nous avons peur d’avoir une peau trop grasse , brillant toute la journée, alors nous nous orientons de préférence vers une crème . Mais savez-vous comment se compose un baume ou un crème, quels sont leurs ingrédients principaux ? Et de quoi notre peau a-t-elle vraiment besoin ?
Je vais essayer de répondre à toutes ces questions le plus précisément possible.
Allez, c’est parti.

De quoi la peau est-elle composée ? Quelle est sa structure ?

 

La peau est composée de plusieurs couches de tissus et forme une barrière protectrice contre le milieu extérieur. Elle assure également des fonctions vitales.
Elle est constituée de trois parties distinctes: l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

    • l’épiderme :

      couche superficielle de la peau, véritable bouclier,  jouant un rôle de barrière contre la déshydratation et de protection contre les agressions extérieures comme les températures froides ou chaudes, les UV ou les infections. Pour faire simple, il se compose de plusieurs couches de cellules assurant la régénération cellulaire: les kératinocytes ( 85%), les mélanocytes, les cellules de Langerhans et les cellules de Merkel ( 15 %). Ces cellules de la peau se transforment au fur et à mesure de leur déplacement de la profondeur vers la surface de l’épiderme et se renouvellent durant un cycle de trois semaines.

    • le derme :

      couche intermédiaire, riche en collagène et élastine, elle est composée de vaisseaux sanguins alimentant et assurant la nutrition de l’épiderme. Il joue un rôle de thermorégulation, de cicatrisation et d’élimination des substances toxiques par la sudation. Ses fibres protéiques fabriquées par les fibroblastes, participent à l’assise de l’épiderme et sont responsables de la souplesse et l’élasticité de la peau.

    • l’hypoderme :

      couche la plus profonde et la plus épaisse de la peau. Il est constitué de cellules lipidiques (adipocytes) et de tissu conjonctif. Ces cellules graisseuses forment une réserve énergétique et permettent la régulation thermique du corps.

Cette petite description rapide et succincte de la structure de la peau vous permet de comprendre les besoins de cette dernière. L’épiderme, composé essentiellement de kératinocytes, cellules remplies de kératine et de lipides, forme un vrai ciment lipidique. Pour garder intact cette couche cornée, il est primordial de l’entretenir correctement afin de la protéger des agressions extérieures, de la déshydratation et du vieillissement accéléré. Pour maintenir une hydratation correcte, la peau a surtout besoin d’émollients permettant la formation d’une barrière occlusive protectrice de la déshydratation et procurant un toucher très doux. Parmi les émollients naturels, on retrouve entre autre les huiles végétales et le beurre de karité. Et si l’on souhaite éviter le vieillissement accéléré de la peau, l’apport d’antioxydants permet de combattre les radicaux libres.

Vous venez de comprendre comment se compose la peau et ce dont elle a besoin. Voyons maintenant la composition d’une crème.

Comment est composée une crème ?

composition d'une crème

Il y a 100 ans, les femmes n’utilisaient pas de crème pour hydrater et entretenir leur peau, mais des huiles. C’est avec le développement de l’industrie pharmaceutique que les crèmes sont vraiment apparues.

En cosmétique, une crème est avant tout une émulsion: mélange d’une phase aqueuse (eau) avec une phase huileuse. Pour assurer la stabilité de cette émulsion, il faut ajouter un émulsifiant. Ce dernier va permettre le lien entre les deux phases et faciliter cet assemblage. Et pour assurer la conservation, il est indispensable d’ajouter des conservateurs sachant que les bactéries se développent au contact de l’eau.

Voyons plus précisément en chiffres la composition d’une crème *:

– Eau: 65 %
– huiles minérales: 24 %
– émulsifiants: 8 %
– conservateurs: 1 %
– principes actifs: 2 %
– colorants et parfums

*Ceci est un exemple et les pourcentages peuvent légèrement varier.

En cosmétique conventionnelle, les huiles utilisées sont majoritairement des huiles minérales raffinées issues de l’industrie pétrochimique. Elles sont souvent inertes, occlusives (bouchent les pores) et empêchent la peau de respirer.
Les gels ou gommes de celluloses ajoutés souvent sèchent et se rétractent sur la peau. Vous avez l’impression que votre peau est plus tendue avec moins de rides. Mais cette sensation est éphémère et ne dure pas dans le temps.

En cosmétique naturelle, la partie huileuse est composée d’huiles végétales de première pression à froid, de beurres ou cires végétales. Donc, au niveau des principes actifs, une crème conventionnelle n’en contient que 1 à 4 % alors que dans une crème naturelle, on peut en retrouver jusqu’à plus de 20 %.

Que vous apporte l’application d’une crème ?

En appliquant une crème, vous apportez essentiellement de l’eau à votre peau. Vous avez donc l’impression de l’hydrater, mais il est plus judicieux d’éviter l’évaporation de l’eau présente dans vos cellules. Nous aborderons ce sujet dans un prochain paragraphe.

Si vous êtes adeptes des crèmes, privilégiez les naturelles et bio. Elles sont souvent composées d’eaux florales pour la phase aqueuse, d’huiles et de glycérines végétales, de beurre de karité, d’aloe vera et de vitamine E. Et les tubes contiennent souvent moins de conservateurs.

Et les baumes dans tout ça?

Comment se compose un baume naturel ?

En cosmétique, le baume est un soin du visage ou du corps un peu particulier; sa texture est grasse et consistance et se distingue d’une crème nourrissante. En effet, il est seulement composé d’une phase huileuse. On ne retrouvera pas d’eau ou substance aqueuse dans sa formule.

Pour fabriquer un baume naturel:

Vous avez besoin de faire fondre des beurres, des huiles et des cires végétales, auxquels on associe des synergies aromatiques. La composition est simple et n’a besoin d’aucun conservateur. En effet les bactéries ne se développant pas dans une phase huileuse, il est juste nécessaire de compléter la formule avec un antioxydant comme la vitamine E pour éviter le rancissement des huiles.

Cette dernière information est très importante et intéressante. En utilisant un baume, vous respectez au mieux votre peau et votre santé car aucun conservateur ou perturbateur endocrinien n’est ajouté.

Cependant vous devez être vigilant au niveau de la composition. En effet, certains baumes sont composés d’ingrédients conventionnels comme des huiles minérales raffinées, des beurres végétaux raffinés ou des cires microcristallines issues de la pétrochimie. Donc privilégiez dans la mesure du possible les baumes formulés à partir d’ingrédients purs issus de la « nature » et bio de préférence.

Baumes de Béa

Pourquoi préférer un baume naturel à une crème?

Vous venez de comprendre à travers les compositions des crèmes et des baumes, la différence de concentration au niveau des principes actifs et l’absence de conservateurs et de perturbateurs endocriniens au niveau des baumes.

De quoi votre peau a-t-elle vraiment besoin?

Si vous souhaitez préserver votre visage de l’apparition des rides, il est important de privilégier les produits naturels riches en molécules protectrices et réparatrices. Et pour se faire, tournez vous vers des cosmétiques riches et concentrés en ingrédients antioxydants naturels.

Comment se forme une ride ?

Deux phénomènes vont participer à la formation des rides au niveau de votre visage: le soleil et l’âge. Les rayons ultra-violets sont responsables de la dégradation des fibres de collagène et de l’élastine, à l’origine de la fermeté et de la souplesse de la peau. Et au fur et à mesure des années,  le nombre de fibres diminuent, le derme est alors moins ferme, s’affaisse et de petits sillons apparaissent sur la couche extérieure de la peau: ce sont les rides .
Mais pas de panique !
La peau est capable de se protéger contre les effets nocifs des ultra-violets. Elle va produire un constituant chargé de filtrer ces fameux UV: la mélanine. Et grâce au sébum dont la fonction est d’éviter la déshydratation, l’épiderme va se protéger des agressions extérieurs. Cependant il est important d’apporter à votre peau des antioxydants afin de limiter sa dégradation et maintenir sa souplesse et sa fermeté.

Où trouve-t-on la plus grande concentration d’antioxydants ?

Rappelez vous les compositions d’une crème et d’un baume. Le baume composé d’huiles, de cires et de beurres végétaux contient 100 % d’actifs. En revanche, les principes actifs d’une crème se retrouvent dans seulement 20 à 40 % des ingrédients. Et parmi ces derniers, les conservateurs, les émulsifiants, les huiles minérales sont présents en quantité non négligeable.
Donc vous l’aurez compris, si vous souhaitez apporter un maximum de principes actifs à votre peau, il est préférable d’appliquer un baume.

baume naturel

Comment le baume naturel va-t-il agir sur votre peau ?

Votre peau est régulièrement soumise à des agressions extérieures et réagit également en fonction de votre alimentation. Comme nous l’avions évoqué précédemment, le plus important est de limiter l’évaporation de l’eau au niveau de l’épiderme. Le baume va venir agir comme un voile de protection grâce à sa composition huileuse et se révéler comme un véritable bouclier anti-déshydratation. Alors votre peau gardera sa souplesse et sa fermeté plus longtemps.
Le baume va également jouer un rôle auto-régulateur. En effet la production de sébum va être limitée et controlée par l’apport de corps gras. Si vous avez la peau grasse, ne craignez pas d’appliquer ce soin. Au contraire, il va permettre à l’épiderme de se réguler et de moins briller.
Enfin, si vous utilisez un baume composé d’ingrédients naturels, il va pouvoir diffuser des actifs de haute qualité en grande concentration et majoritairement assimilables.

Comment appliquer un baume naturel sur sa peau ?

Si vous vous demandiez qu’elle était la routine beauté de Béa, la voici, la voilà 🙂
Sur une peau nettoyée, avec un savon saponifié à froid,  je vaporise une eau florale ou un hydrolat sur l’ensemble de mon visage. Une fois ma peau humidifiée, je prélève une petite quantité de baume que j’applique en couche fine. Puis  je procède à un massage avec de doux effleurages circulaires pendant quelques minutes. Et c’est là le secret. En effet plus vous allez masser votre visage, plus le baume va pénétrer et vos traits seront lissés. Vous allez vraiment apprécier cette sensation de douceur et de bien être. Au fur et à mesure des applications, vous allez constater que votre peau est plus souple, mieux hydratée et protégée.

En pratique:

Le baume s’applique le matin si vous en sentez le besoin et si votre peau vous tiraille ou semble déshydratée.
Le soir, vous pouvez vous permettre d’appliquer le baume en couche plus épaisse pour vous réveiller le matin avec une peau nourrie, réparée et rebondie.

J’espère que cet article vous aura plu et que je vous ai convaincu de l’utilisation d’un baume naturel pour embellir votre peau au quotidien.
Si vous souhaitez découvrir une belle description des baumes de Béa, allez lire le bel article de blog : DES PETITS BONHEURS DE FILLES.

Alors n’hésitez pas à me poser des questions ou me faire des remarques, j’y répondrais avec le plus de justesse possible.
Merci et à très vite.
Béa.

Showing 2 comments
  • Leonora
    Répondre

    Une très belle lecture, fort intéressante, merci… Vous m’avez ainsi convaincu de me tourner vers des baumes plutôt que des crèmes. Dans ma petite famille la seule qui utilise un baume en soins du visage et corps c’est ma petite… Et bien dorénavant maman va également troquer ces crèmes de jours et nuits et crèmes corporelle pour les baumes de chez Béa… ❤️ . Merci pour toute ses informations et conseils.

    • Béatrice Lecerf
      Répondre

      Merci Leonora pour votre joli commentaire. Profitez bien des baumes naturels.

Laissez un commentaire

0