Comment lire et comprendre la liste INCI des produits cosmétiques ?

 Dans COSMETIQUES

INCI des cosmétiques naturels et conventionnels

 

Avez vous l’habitude de regarder la composition d’un produit cosmétique lorsque vous l’achetez ?
Deux possibilités: vous évitez car vous ne comprenez rien à cette liste INCI, ou, vous faites confiance à l’ingrédient mis en avant par la marque de cosmétiques.
C’est un vrai casse tête de déchiffrer cette liste d’ingrédients notée en tout petit si l’on n’est pas chimiste ou professionnel de la cosmétique. Et comment distinguer l’INCI des cosmétiques naturels et conventionnels ? Alors, cela vous dit quelques trucs et astuces pour vous faciliter la tâche ?

Que signifie INCI sur les emballages de nos cosmétiques ?

 

Depuis 1998, en Europe, chaque fabricant de produits cosmétiques naturels et conventionnels a l’obligation d’afficher sur les emballages la liste des ingrédients INCI.

Mais que signifie ces 4 lettres INCI :
International Nomenclature for Cosmetics Ingredients , qui se traduit par Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques.

Si vous regardez de plus près, vous allez trouver des noms écrits en anglais et d’autres en latin.
Une astuce pour vous repérer : la plupart du temps, les noms en anglais indiquent les ingrédients chimiques, et, les noms en latin les ingrédients naturels comme la dénomination botanique d’une plante. Mais ne croyez pas que tous les composants chimiques sont nocifs pour la santé et que seuls les composants naturels sont bénéfiques.

Une autre indication peut également vous être utile: tous les ingrédients sont indiqués dans un degré d’importance décroissant, exceptés les composants dosés à moins de 1 % en fin de liste. Les 5 ou 6 premiers éléments indiqués sur l’INCI représentent entre 70% et 80 % du produit final.

Comment déchiffrer L’INCI des ingrédients naturels et conventionnels ?

 

Et maintenant, comment s’en sortir avec toutes les possibilités d’ingrédients ? Je vais vous guider afin de comprendre si votre produit de beauté est naturel ou chimique, et, s’il est bon ou mauvais pour votre santé. Par principe, un produit cosmétique mis sur le marché a été contrôlé, testé , validé et est à priori non toxique. Cependant les conservateurs ou les perturbateurs endocriniens ajoutés pour la protection du produit peuvent avoir une incidence sur votre santé, surtout si vous accumulez leur utilisation.

Ready pour un déchiffrage express?

– 1 – Commencez par identifier les 5 ou 6 premiers ingrédients: sont-ils écrits en anglais ou en latin ?

 

Le repérage des 5 ou 6 premiers ingrédients est primordial dans le déchiffrage de la composition d’un produit cosmétique. Même si vous ne connaissez pas la nomenclature des noms inscrits sur l’INCI, vous allez pouvoir orienter votre analyse vers un produit naturel ou un produit conventionnel.

INCI cosmétiques conventionnels

-2 – Repérez ensuite les ingrédients les plus connus à éviter. Voici une petite liste :

 

Les huiles minérales : Paraffinum Liquidum, Paraffin, cera microcristallina, Silicone quaternium, et, tous les ingrédients se terminant par « icone » ou « xane ».
Les émulsifiants : PEG , PPG etc … non toxiques pour la peau mais ont un impact néfaste pour l’environnement.
Les tensio actifs : Ammonium Lauryl Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate, Sodium Lauryl Sulfate  etc… agents détergents, stabilisateurs moussants présents dans les shampoings, gels douche ou bains moussants.
–  Les conservateurs  : Triclosan, EDTA, Ethyl, Buthyl, Propyl Paraben
Les antioxydants  : Phenoxyethanol, BHA, BHT
Les perturbateurs endocriniens : Ethylhexyl Methoxycinnamate, Benzophénone, Alkylphénols, Butylphenyl methylpropional
Les phtalates  : Diethyl Phtalate, phtalate de benzylbutyle  etc …
Les sels d’aluminium  : Aluminium, Aluminium Chlorohydrate  etc …

Cette liste est un exemple des ingrédients à repérer et à éviter. Vous pouvez également vous aider grâce à quelques sites internet comme « La Vérité sur les cosmétiques  » ou « l’Observatoire des cosmétiques ».

INCI cosmétiques naturels

– 3- Repérez maintenant les ingrédients naturels et non transformés :

 

Le premier indice est la dénomination de l’ingrédient en latin pour le plus grand nombre .
Les huiles végétales ou extraits végétaux : elles sont fabriquées à partir d’une plante et  sont nommées à partir du nom botanique de cette dernière suivi du suffixe représentant la partie dont elles sont extraites. Par exemple l’huile d’argan : Argania Spinosa Kernel Oil . « Kernel « signifie noyau et « oil » huile . Les parties de la plante dont l’huile est extraite sont définies en anglais : « leaf » pour feuilles, « flower » pour fleurs, « peel’ pour écorces et  » seed » pour graines.
Les conservateurs : Extrait de pépins de pamplemousse, cosgard, leucidal (produit par fermentation du radis) etc …
Les antioxydants : Vitamine E ou Extrait de romarin etc …
Les colorants naturels : argiles, huiles pigmentaires etc … dénommés souvent par CI ( Color Index) + chiffres.
Les parfums : Huiles essentielles, Hydrolats ou extraits naturels etc …
Les allergènes : vous pouvez retrouver plusieurs allergènes en fin de liste INCI provenant des huiles essentielles. 26 allergènes peuvent être déclarés.

En conclusion, préférez les cosmétiques où la liste d’ingrédients est courte, regroupant une majorité de noms en latin.

Quatre éléments à regarder avant d’acheter un produit cosmétique

 

1- Quel ingrédient est mis en avant ?

 

Lorsqu’une marque met en avant un ingrédient, vérifiez sa position dans la liste INCI. Si il est placé au milieu ou en fin de liste, sa concentration sera faible et il aura une légère incidence dans l’efficacité du produit.

 

2- Le produit est-il composé d’huiles végétales naturelles ou d’huiles minérales ?

 

Maintenant que vous savez distinguer une huile végétale d’une huile minérale, vous allez être capable de faire votre choix. L’huile minérale va recouvrir votre peau d’un film irrespirable, c’est pourquoi l’huile végétale est alors votre meilleure amie. Cependant faites attention : l’huile végétale doit être naturelle et non transformée comme les huiles hydrogénées ou estérifiées. Ces dernières ont subi un traitement chimique pour faciliter leur pénétration ou leur conservation.Elles peuvent provoquer des inflammations et leurs principes actifs sont nettement diminué

3- Retrouve-t-on des ingrédients irritants ou dangereux ?

 

Vous pouvez dorénavant repérer les ingrédients irritants ou dangereux grâce à la liste exposée précédemment. Si vous rencontrez des noms « barbares » comme DHA, BHT, parabens, triclosan, laureth sulfate de sodium PEG, EDTA et bien d’autres, c’est à la fois offensif pour votre peau et pour l’environnement.
N’hésitez pas à vérifier (sur « La Vérité sur les cosmétiques » par exemple), certains ingrédients ont leur dénomination chimique en anglais et ne sont pas forcément nocifs.

4- Les principaux ingrédients actifs sont-ils inscrits en premier dans la liste INCI ?

 

Bon, avez-vous retenu la leçon ? Ayez toujours le même réflexe en analysant  la composition d’un produit cosmétique naturel ou conventionnel . Regardez les 5 ou 6 premiers ingrédients de la liste INCI. Sont-ils écrits en latin ou en anglais ? Ces noms correspondent-ils à des ingrédients naturels ?
Voici deux exemples de composition de produits cosmétiques :

INCI cosmétique naturel
INCI cosmétique conventionnel

Vous êtes maintenant capables de distinguer rapidement un produit cosmétique naturel et un produit cosmétique conventionnel.

J’espère vous avoir satisfait avec cet article. Et  je vous souhaite maintenant d’être moins perdu au milieu de cette jungle d’ingrédients cosmétiques.
Un petit conseil: préservez votre santé et l’environnement en utilisant des produits de beauté le plus naturel possible. Vous ferez un geste pour la nature et pour vous.

Dans le prochain article, je vous orienterais dans le choix de votre savon saponifié à froid en fonction de votre type de peau.
N’hésitez pas à me poser des questions ou me faire des remarques, j’y répondrais avec le plus de justesse possible.
Merci et à très vite.
Béa.

Showing 4 comments
  • Allais Lorédane
    Répondre

    Bonjour, question idiote, huile de palme dans les savons ? sinon j’essaie en ce moment les savons du Jura, eux aussi saponifiés à froid … j’aime et je comparerais avec les vôtres.

    • Béatrice Lecerf
      Répondre

      Bonjour,
      Il n’y a jamais de questions idiotes.
      Vous ne retrouvez pas d’huile de palme dans les Savons de Béa.

  • xe88 apk
    Répondre

    Hi my friend! I wish to say that this article is amazing, great written and include
    almost all important infos. I would like to peer more posts like this .

    • Béatrice Lecerf
      Répondre

      Thank you very much for your nice comment. That encourages me to write others.

Laissez un commentaire

0